Prix compétitif, qualité supérieure et livraison rapide! Demandez votre offre de prix ici.

RVB vs CMJN (RGB vs CMYK)

RVB (RGB)

Le rouge, le vert, et le bleu sont “des couleurs additives”. Si on combine des lumières rouge, verte et bleue, on obtient une lumière blanche. C’est le principe utilisé dans la technologie de votre téléviseur ainsi que celle du moniteur que vous fixez en ce moment.

Le mode associé à la couleur additive, appelé aussi mode RVB, est optimisé pour l’affichage sur des moniteurs d’ordinateurs et de périphériques, notamment au niveau des dispositifs de scanning.

RVB

CMJN (CMYK)

Le cyan, le magenta et le jaune sont “des couleurs soustractives”. Si on imprime des encres cyan, magenta et jaune sur une feuille blanche, ils absorbent la lumière brillante sur la page. Comme nos yeux ne reçoivent aucune lumière réfléchie par le papier, nous percevons du noir… dans un monde parfait !

Le monde de l’impression fonctionne avec les couleurs soustractives, en mode CMJN.

CMJN

Dans la pratique, l’impression des encres soustractives peut contenir des impuretés qui pourraient les empêcher d’absorber la lumière parfaitement. Elles font un très bon travail avec les couleurs légères, mais quand on les ajoute toutes ensemble, on obtient un brun sombre plutôt que du noir. Afin d’obtenir des couleurs foncées adéquates, l’encre noire est ajoutée en proportion croissante, au fur et à mesure que la couleur devient de plus en plus foncée. C’est la composante “N” de l’impression CMJN. En anglais, la lettre “K” est utilisée pour indiquer le noir (Black) au lieu de “B”, pour éviter la confusion possible avec l’encre bleue.

Réalisez toujours vos images numériques en mode CMJN!

Une des erreurs les plus communes faites par les infographistes inexpérimentés est la soumission de fichiers en RVB. En conséquence, nous devons leur demander s’ils désirent les convertir en CMJN avant de les envoyer pour la réalisation du film. La majeure partie du temps, le changement de couleur qui se produira est légèr. Cependant, de temps à autre, la gamme de couleur après conversion est comprimée pendant la transition au mode CMJN ayant pour résultat un changement complet des tonalités de couleur. Soyez averti qu’il n’y a absolument aucune manière d’obtenir le bleu profond de RVB en utilisant CMJN, peu importe notre bonne volonté.

Décalages de couleur CMJN

Concevoir un graphisme couleur (CMJN) pour des projets de pressage ou gravure de CD-ROM et DVD peut être compliqué. Puisqu’un disque est fait de plastique il a différentes propriétés d’impression et d’absorption d’encre par rapport au papier. Il est presque impossible d’assortir exactement des couleurs CMJN entre vos insertions et les étiquettes.

Puisque les couleurs CMJN sur l’étiquette du CD peuvent nettement changer, MJK Disk Productions ne peut être tenu responsable des déviations de couleur dues aux limitations du procédé Silk-screen (soie écran). Malheureusement, même des épreuves en film pour le graphisme d’étiquette ne sont pas garanties.

Pour des raisons techniques, les couleurs peuvent changer du début à la fin de l’opération, et aucune garantie de correspondance de couleur n’est jamais exprimée, écrite ou sous-entendue par MJK Disk Productions quant à la correspondance d’impression en couleur d’étiquette de CD en mode CMJN.

Tuyaux pour éviter des déceptions

  • La manière la plus facile d’assurer l’exactitude des couleurs est l’utilisation de couleurs Pantone.
  • Maintenez votre conception simple.
  • Malheureusement, il n’y a aucun moyen entièrement précis de visualiser ce à quoi ressemblera réellement la surface imprimée d’une étiquette réalisée en CMJN avant de commencer le processus de production. Même les professionnels chevronnés ne peuvent prévoir plusieurs des effets indésirables qui peuvent se produire de temps en temps en essayant de faire correspondre les couleurs. Les épreuves CMJN ne peuvent être utilisées que comme directives.
  • Déroulement des opérations en mode CMJN
  • Lorsque vous concevez un produit pour une impression CMJN, il existe quelques tuyaux spécifiques d’application à suivre :

Photoshop

Votre scanner produit presque certainement de l’information en RVB. Ne vous inquiétez pas, il est censé fonctionner de cette manière. En fait, vous devez laisser vos fichiers couleur en mode RVB jusqu’au moment de finaliser votre projet, ou jusqu’au moment où vous devez connaître les valeurs d’encre CMJN de façon à assortir des couleurs dans un autre programme. Pendant que vous travaillez vous pouvez vérifier ce à quoi vos fichiers ressembleront en visualisant l’”aperçu en mode CMJN”.

Ne faites pas de modifications répétées entre les modes RVB et CMJN en utilisant le menu de mode. Chaque fois que vous convertissez, vous perdez un peu de clarté. Une conversion ne pose aucun problème, mais 20 font une nette différence.

Alors pourquoi ne pas simplement convertir en mode CMJN dès que possible ?

  • Les dossiers RVB sont 25% plus petits et donc 25% plus rapides à manipuler et plus faciles à stocker.
  • La gamme de SWOP CMJN est assez petite. Si vous désirez reproduire ces fichiers pour un environnement différent (tel que le Web), vous aurez gâché certaines informations potentiellement utiles.

Illustrator

Restez fidèle au mode CMJN et aux modèles de couleur de Grayscale lorsque vous travaillez sur les parties papier de votre projet (livret, jacquette, etc.). Si vous utilisez les couleurs enduites de Pantone sur du papier, assurez-vous que vous êtes disposé à payer tous les coûts additionnels relatifs. Eloignez-vous du mode RVB. Référez-vous à www.adobe.com et à la section d’aide du programme pour plus de détails.

retour en haut

Email Share